Essai F800ST, ER6F, CBF600S par Cécile

 

Quelle remplaçante pour la SVS ?

Essais de la BMW F800ST, de la Honda CBF600S, et de la Kawasaki ER6F

 

Nous sommes en mai 2008. Le stage freinage / ABS de l'ECF nous a convaincues que nier la modernité et l'apport de l'ABS ne rime pas à grand chose, dans un environnement où toujours plus de véhicules se croisent et s'entrecroisent, à des vitesses variables, avec des conditions de circulation qui ont globalement bien changé depuis une dizaine d'année.

J'ai donc envisagé sérieusement de me séparer de ma SVS 2002, au profit d'une moyenne cylindrée dotée de l'ABS. Le marché est le suivant : Suzuki SVS 650 modèle K8 avec l'ABS en option - trop haute ; Kawasaki ER6F idem ; Honda CBF600S ; et je regarde du côté des BMW : Scarver en occasion, semble-t-il bien adapté à ma longueur de jambes.

J'appelle BMW Marseille. Ils n'ont pas de Scarver en occasion, mais ils me suggèrent d'essayer la nouvelle F60GS.

Christophe, le responsable de BMW la Valentine, m'a sorti la F650GS. Je monte dessus, mais là, comment dire ... je descends de la SVS, position un peu en avant, pieds légèrement en arrière. Sur la F650GS, j'ai l'impression de tenir le guidon d'une harley version "Ape", et je cherche désespérément les cale-pieds, avant d'admettre de les mettre sous mes genoux, eux-même à l'équerre bien devant moi.

Christophe voit mon regard perdu ... il s'étonne : "elle est à la bonne hauteur, pourtant !". Oui, mais c'est KWOI cette position ?

Il me propose donc d'essayer la F800ST, dont la position sera moins déroutante. Et comme ce n'est pas une nouveauté, il me la laisse pour un essai de 2 heures.

Premières réactions : 1/2 tour relativement facile (j'aime commencer avec des complications !), galère pour mettre et enlever les clignos (le rappel est à droite, entre le cligno droit et la poignée des gaz) sans soit couper les gaz, soit en remettre un coup en rab.

Autoroute La Valentine - Aubagne, sortie Gemenos : petites vibrations entre 105 et 110 km/h, légèrement sensibles dans les repose-pieds. Disparaissent totalement à 130, 140. Pas testé au-delà, je tiens à mes points ... J'ai donc cruisé tranquille, sans m'en prendre plein la poire (je mesure 1m60), correctement abritée derrière la bulle.

Traversée de Carnoux : elle supporte de faire de la ville à 3 à l'heure, mais on est facilement à 60 sans s'en rendre compte ; en gros, pour tenir le 50, vaut mieux rester en 2nde sinon en 3ème c'est moins confortable ; enfin disons qu'on a tendance à être tout de suite nettement au-dessus de 50 !

Descente sur Cassis : grandes courbes tranquilles, doublé les voitures sereinement, un coup de gaz et ça repart.

Cassis - La Ciotat : virages plus serrés, route plus étroite ; chaque bout de droit avec visibilité m'a permis de doubler en toute sécurité et d'aborder le virage suivant en toute sérénité.

La Ciotat - Ceyreste - Cuges : cette bécane se joue des épingles, à gauche comme à droite, elle permet d'enquiller "tranquille" là où avec la SV j'ai déjà l'impression d'être à l'attaque, déhanchée, pour obtenir la même vitesse de passage en courbe.
Méga banane sous le casque !

Col de l'Espigoulier : histoire de la malmener un peu, sur cette route que je n'aime vraiment pas et que je trouve dangereuse. Sur revêtement nickel, un rail, elle passe les épingles avec une stabilité et une facilité remarquable, le tout à une allure plus correcte que quand j'ai fait une reco le midi avec la SVS. Quant à la partie où le bitume est dégradé, certes, la 800ST sautille, mais avec l'amortisseur de direction, la sérénité est toujours de mise, et l'abs permet de freiner aussi sur les nappes de poussière gravillonneuse du bas côté.

Bref, la banane est encore plus présente que tout à l'heure ... la BMW F800ST est une bécane bien plus facile qu'elle n'en a l'air, qui donne à n'importe quel poireau l'impression de bien rouler !
Reste à s'adapter aux clignos et rappels (plus aucun souci au bout de 2 heures), et à la courroie : la gestion de l'embrayage est très différente de celle de la SVS K2.

Reste enfin à accepter le prix : version surbaissée, disponible là tout de suite pour moi avec toutes les options : 11200 euros sans compter la mise à la route, bref, tout dans tout compter 11800... et y a pas la bagagerie à ce prix là.

Du coup, pour moitié moins cher, j'ai couru tester l'ER6 dans la foulée. Chez Kawa, pas de F disponible en essai, j'ai donc essayé la N.
Je ne m'étendrai pas sur le sujet, mais je n'ai pas du tout aimé ; j'ai même été infoutue de prendre le moindre virage avec un sentiment de sécurité ; je suis allée sur la route du Terme, que je connais bien, et j'avais vraiment des sensations pourries. Peut être à cause de pneus mal gonflés ou usés carrés ? Bref, l'impression de me foutre au tas à chaque virage un peu marqué.

Bon, quelques semaines plus tard, je réessaie une ER6, sur Volx dans le 04. La route de Forcalquier ... pleine d'appréhension au début, je m'aperçois que cette bécane accepte de tourner, contrairement à celle que j'ai essayé à Marseille. Je peux même hausser le rythme, elle passe bien. Mais je n'ai pas du tout la même sensation de confort, sérénité, et de pouvoir encore accélérer sans risque que sur la F800ST.

Béa l'essaye aussi : pour elle, en revanche, l'affaire est nette : l'ER6 lui convient parfaitement. C'est marrant comme les Kawa, on adore ou on ne se sent pas bien dessus !

Me voilà donc fort malheureuse, à fantasmer sur la F800ST : une bécane hors de mes moyens, mais qui franchement me paraît répondre à 100% à mon cahier des charges :
- capacité à faire de la ville sereinement, pour aller bosser tous les jours
- capacité à transporter des bagages, top case pour tous les jours et les courses au supermercado, valises rigides pour les weeks ends et les vacances
- capacité à rouler et enrouler tranquillement en découvrant le paysage
- capacité à rouler plus fort en restant "cool" au guidon
- capacité à rouler encore plus fort en conservant sa sérénité et sa position, sans avoir besoin d'utiliser le poids du corps à part dans des épingles vicelardes pour rester dans la voie de droite
- capacité à attaquer en déhanchant et en utilisant les cale-pied

Bref, je suis convaincue.
Me restera à aller tester la nouvelle CBF600S (moteur de la hornet) et la SVS650 injection, en priant pour qu'elles me réjouissent autant et que je n'aie pas à attendre 1000 ans une F800ST d'occase à un tarif abordable !!

Un passage chez Chomat Moto à Manosque un vendredi : j'ai réservé l'essai de la CBF600S ... le matin, modèle 2007, l'aprèm, modèle 2008 avec le moteur plus péchu. Bon, le mauvais plan, c'est qu'il pleut :o( Mais il n'y a que les parisiens pour croire que les sudistes ne roulent pas dès que la moindre goutte se profile à l'horizon ! J'honore donc mes deux rendez-vous, j'ai prévu l'équipement amphibie, il n'y a que le tuba qui manque, et heureusement, parce que vu ce qui tombe, je me noierais à cause de lui !!!

Matin ; CBF600S modèle 2007. Selle positionnée au minimum. Je file en essayant d'essuyer un peu ma visière, rond point sortie de Manosque après l'autoroute, il fait tellement mauvais que je ne sais plus où je suis et j'enquille tout droit. Me voilà sur la route de Valensole, que je connais mal. Large au début, bon revêtement, la CBF00S tient parfaitement le pavé, les freinages se font en douceur, du coup ça me donne envie d'accélérer. Dingue, une bécane me donne envie d'accélérer sur une route détrempée alors qu'il tombe des cordes !!!! C'est quoi cet engin ? Les accélérations sont un poil molles, même comparées à la SVS ; cylindrée identique, mais la montée en régime du 4 cylindre de la Honda est moins "percutante" que celle du bicylindre de la Suzuki. En revanche, la Honda est une moto facile, même si ensuite, dans les virages plus serrés, elle a tendance à être un poil moins précise. Mais je sais que je n'aurais pas roulé à la même allure avec la SVS, et que la même chose m'aurait fait transpirer un peu plus. Bon, arrivée à Valensole, demi-tour, je redescends. Ben avec tout ça, il est midi passé, Chomat fermé, je retourne au MacDo ^_^ histoire de manger un brin à l'abri, faire sécher les vêtements de pluie, et attendre la réouverture de Chomat. Avant de me garer, je profite du parking désert pour m'essayer aux manoeuvres : pfff c'est là que ça se gâte : centre de gravité haut perché, par rapport à l'essai de la F800ST, je la trouve lourde, plongeante. La BM a l'avantage du réservoir sous la selle et d'un guidon un poil plus bas. Du coup, les manoeuvres passent plus facilement.

14h, je retourne chez Chomat : échange standard contre le modèle 2008. Il pleut toujours, mais moins. Je refais le même trajet, je trouve la 2008 plus "pêchue", sans trou à l'accélération, et plus mélodieuse. Le caractère moteur est bien différent, dans les petits virages, je la sens plus précise en dosage des gaz. A nouveau quelques manoeuvres sur un parking ... la sensation de lourdeur du train avant reste perceptible, plus précisément inchangée.

Retour chez Chomat. Mon bon Monsieur, vous me la faites à combien, modèle 2008 avec ABS, poignées chauffantes, valises ? 8 500 € ? Ahhhhhhh, oui, ça fait beaucoup. Certes nettement moins que la F800ST à 11 000 € le bout, mais bon .....

Me voilà convaincue de chercher une F800ST d'occasion ...

 

Caractéristiques techniques des modèles essayés : Merci Bikez !!

General information
Model: BMW F800 ST
Year: 2006
Category: Sport touring
Rating: 72.9 out of 100. Show full rating and compare with other bikes
Engine and transmission
Displacement: 798.00 ccm (48.69 cubic inches)
Engine type: Twin, four-stroke
Power: 83.81 HP (61.2 kW)) @ 8000 RPM
Torque: 86.00 Nm (8.8 kgf-m or 63.4 ft.lbs) @ 5800 RPM
Bore x stroke: 82.0 x 75.6 mm (3.2 x 3.0 inches)
Valves per cylinder: 4
Fuel control: DOHC
Ignition: Electronic BMS-K engine management system with dual ignition, knock control and oxygen sensors.
Cooling system: Liquid
Gearbox: 5-speed
Transmission type,
final drive:
Belt
Clutch: Cable-operated multiplate-plate wet clutch.
Chassis, suspension, brakes and wheels
Front tyre dimensions: 120/70-17
Rear tyre dimensions: 180/55-17
Front brakes: Double disc
Front brakes diameter: 320 mm (12.6 inches)
Rear brakes: Single disc
Rear brakes diameter: 240 mm (9.4 inches)
Physical measures and capacities
Dry weight: 187.0 kg (412.3 pounds)
Power/weight ratio: 0.4482 HP/kg
Seat height: 790 mm (31.1 inches) If adjustable, lowest setting.
Wheelbase: 1,466 mm (57.7 inches)
Fuel capacity: 16.00 litres (4.23 gallons)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

General information
Model: Kawasaki ER-6n
Year: 2007
Category: Sport touring
Rating: 76.1 out of 100. Show full rating and compare with other bikes
Engine and transmission
Displacement: 649.00 ccm (39.60 cubic inches)
Engine type: Twin, four-stroke
Compression: 11.3:1
Bore x stroke: 83.0 x 60.0 mm (3.3 x 2.4 inches)
Valves per cylinder: 8
Fuel system: Injection. Fuel injection system: ø 38 mm x 2 (Keihin)
Fuel control: DOHC
Ignition: Digitally
Cooling system: Liquid
Gearbox: 6-speed
Chassis, suspension, brakes and wheels
Frame type: Dia. moon, high-strength steel
Front suspension: 41 mm-mm-Telefork
Front suspension travel: 120 mm (4.7 inches)
Rear suspension: On the right of installed, diagonally employed shock strut
Rear suspension travel: 125 mm (4.9 inches)
Front tyre dimensions: 120/70-17
Rear tyre dimensions: 160/60-17
Front brakes: Double disc. with Petal disks, doppelkolben
Front brakes diameter: 300 mm (11.8 inches)
Rear brakes: Single disc
Rear brakes diameter: 220 mm (8.7 inches)
Physical measures and capacities
Dry weight: 174.0 kg (383.6 pounds)
Seat height: 785 mm (30.9 inches) If adjustable, lowest setting.
Wheelbase: 1,405 mm (55.3 inches)
Fuel capacity: 15.50 litres (4.10 gallons)
Other specifications
Starter: Electric
Comments: Safety system ABS Agreement with European Union exhaust standard EURO 3

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

General information
Model: Honda CBF600S
Year: 2008
Category: Naked bike
Rating: 80.9 out of 100. Show full rating and compare with other bikes
Engine and transmission
Displacement: 599.30 ccm (36.57 cubic inches)
Engine type: In-line four, four-stroke
Power: 76.43 HP (55.8 kW)) @ 10500 RPM
Torque: 59.00 Nm (6.0 kgf-m or 43.5 ft.lbs) @ 8250 RPM
Fuel system: Injection
Fuel control: DOHC
Cooling system: Liquid
Gearbox: 5-speed
Transmission type,
final drive:
Chain
Clutch: Mechanical; cable-actuated, Wet, multiplate with coil springs
Chassis, suspension, brakes and wheels
Frame type: Mono backbone
Front tyre dimensions: 120/70-ZR17
Rear tyre dimensions: 160/60-ZR17
Front brakes: Single disc
Rear brakes: Single disc
Physical measures and capacities
Dry weight: 222.0 kg (489.4 pounds)
Power/weight ratio: 0.3443 HP/kg
Overall height: 1,240 mm (48.8 inches)
Overall length: 2,160 mm (85.0 inches)
Overall width: 765 mm (30.1 inches)
Fuel capacity: 20.00 litres (5.28 gallons)
Reserve fuel capacity: 4.00 litres (1.06 gallons)

 

  1. J'ai hier poussé la porte de la concession BMW Motorrad de Marseille ; j'avais déjà eu des contacts par mail et téléphone avec Christophe, le responsable.

    Bref, j'ai eu droit à un essai de 2 heures de la F800ST ... et après il voulait que j'enchaîne avec la nouvelle 650GS, mais la position est vraiment trop droite en venant de ma SVS 2002.

    Premières réactions : 1/2 tour relativement facile (j'aime commencer avec des complications !), galère pour mettre et enlever les clignos (le rappel est à droite, entre le cligno droit et la poignée des gaz) sans soit couper les gaz, soit en remettre un coup en rab.

    Autoroute La Valentine - Aubagne, sortie Gemenos : petites vibrations entre 105 et 110 km/h, légèrement sensibles dans les repose-pieds. Disparaissent totalement à 130, 140. Pas testé au-delà, je tiens à mes points ... J'ai donc cruisé tranquille, sans m'en prendre plein la poire (je mesure 1m60), correctement abritée derrière la bulle.

    Traversée de Carnoux : elle supporte de faire de la ville à 3 à l'heure, mais on est facilement à 60 sans s'en rendre compte ; en gros, pour tenir le 50, vaut mieux rester en 2nde sinon en 3ème c'est moins confortable.

    Descente sur Cassis : grandes courbes tranquille, doublé les voitures sereinement, un coup de gaz et ça repart.

    Cassis - La Ciotat : virages plus serrés, route plus étroite ; chaque bout de droit avec visibilité m'a permis de doubler en toute sécurité et d'aborder le virage suivant en toute sérénité.

    La Ciotat - Ceyreste - Cuges : cette bécane se joue des épingles, à gauche comme à droite, elle permet d'enquiller "tranquille" là où avec la SV j'ai déjà l'impression d'être à l'attaque, déhanchée, pour obtenir la même vitesse de passage en courbe.
    Méga banane sous le casque !

    Col de l'Espigoulier : histoire de la malmener un peu, sur cette route que je n'aime vraiment pas et que je trouve dangereuse. Sur revêtement nickel, un rail, elle passe les épingles avec une stabilité et une facilité remarquable, le tout à une allure plus correcte que quand j'ai fait une reco le midi avec la SVS. Quant à la partie où le bitume est dégradé, certes, la 800ST sautille, mais avec l'amortisseur de direction, la sérénité est toujours de mise, et l'abs permet de freiner aussi sur les nappes de poussière gravillonneuse du bas côté.

    Bref, la banane est encore plus présente que tout à l'heure ... la BMW F800ST est une bécane bien plus facile qu'elle n'en a l'air, qui donne à n'importe quel poireau l'impression de bien rouler !
    Reste à s'adapter aux clignos et rappels (plus aucun souci au bout de 2 heures), et à la courroie : la gestion de l'embrayage est très différente de celle de la SVS K2.

    Reste enfin à accepter le prix : version surbaissée, disponible là tout de suite pour moi avec toutes les options : 11200 euros sans compter la mise à la route, bref, tout dans tout compter 11800... et y a pas la bagagerie à ce prix là.

    Du coup, pour moitié moins cher, j'ai couru tester l'ER6 dans la foulée. Chez Kawa, pas de F disponible en essai, j'ai donc essayé la N.
    Je ne m'étendrai pas sur le sujet, mais je n'ai pas du tout aimé ; j'ai même été infoutue de prendre le moindre virage avec un sentiment de sécurité ; je suis allée sur la route du Terme, que je connais bien, et j'avais vraiment des sensations pourries. Peut être à cause de pneus mal gonflés ou usés carrés ? Bref, l'impression de me foutre au tas à chaque virage un peu marqué.

    Me voilà donc fort malheureuse, à fantasmer sur une bécane hors de mes moyens, mais qui franchement me paraît répondre à 100% à mon cahier des charges :
    - capacité à faire de la ville sereinement, pour aller bosser tous les jours
    - capacité à transporter des bagages, top case pour tous les jours et les courses au supermercado, valises rigides pour les weeks ends et les vacances
    - capacité à rouler et enrouler tranquillement en découvrant le paysage
    - capacité à rouler plus fort en restant "cool" au guidon
    - capacité à rouler encore plus fort en conservant sa sérénité et sa position, sans avoir besoin d'utiliser le poids du corps à part dans des épingles vicelardes pour rester dans la voie de droite
    - capacité à attaquer en déhanchant et en utilisant les cale-pied

    Bref, je suis convaincue.
    Me restera à aller tester la nouvelle CBF600S (moteur de la hornet) et la SVS650 injection, en priant pour qu'elles me réjouissent autant et que je n'aie pas à attendre 1000 ans une F800ST d'occase à un tarif abordable !!

    V
    Cécile

  2. Avatar de jbbmw
    Points: 35 704, Level: 100

    Real Name
    JB
    Localisation
    Drancy (93) France
    Date d'inscription
    mai 2007
    En ligne
    1 minute avant
    Messages
    6 030 / 497 / 320 / 2
    Motorcycle
    '07 F800S
    Motorcycle
    '09 F800R
    Si j'ai bien compris, avec un Baron (1m90), tu fais un Fanch et un Pascal du Mans.

    Conclusion, un Baron c'est pas économique et puis sa use la peinture plus vite que les autres.

    Je n'avais pas encore dit de bétise sur ce post, voilà qui est fait. Pardon.
    Avant de te foutre de la tronche du crocodile, traverse la rivière. 

  3. Avatar de Dede
    Points: 11 737, Level: 74

    Real Name
    Le retour du Trail !
    Localisation
    Agen, France.
    Date d'inscription
    août 2007
    En ligne
    1 jour avant
    Messages
    2 759 / 102 / 36 / 0
    Motorcycle
    '09 R1200GS
    Motorcycle
    '07 F800S
    Motorcycle
    '95 K100RS
    Motorcycle
    '94 R100R
    Oui n'hésite pas, essaie un F800 ! Sortant d'un SVS, la ST va te paraître un peu molle de suspensions et de fourche au début. Pour moi qui conduis un peu sport quand ça me prend, la S était mieux, avec une fourche vidangée à l'huile plus dure.
    N'hésite pas à essayer la version surbaissée, les commerciaux ayant tendance à vendre uniquement ce qu'ils ont sous la main !
    Ex F800S jaune sunset ABS, ODB, Akra... et maintenant R1200GS ABS Integral... yaouh ! V zenfumé lé jap !
    Les motos jaunes sont les meilleures, c'est bien connu ! 

  4. Points: 10 130, Level: 69

    Localisation
    Québec
    Date d'inscription
    mai 2007
    En ligne
    2 semaines avant
    Messages
    1 022 / 30 / 0 / 0
    Il existe 2 selles basses.
    La "normale" qui rabaisse de 2cm l'originale et une encore plus basse (encore 2cm de gagné il me semble).

    Si à celà, on ajoute un kit pour rabaisser la bécane, on peut y aller tranquillou même avec une taille de nain.

  5. Avatar de Pascal 24 H Le Mans
    Localisation
    Le Mans, la Sarthe, France
    Date d'inscription
    septembre 2007
    En ligne
    21/03/2010
    Messages
    65 / 0 / 0 / 0
    Salut les d'jeunes et moins d'jeunes,

    Avant ma "magic f 800 st", j'avais un SVS 650, qui m'a donné satisfaction.

    Je mesure 1,67 m d'après moi - 1,66 m d'après la police, et avec la selle basse, je n'ai pas de problème sur la BMW. Il existe le nouveau kit pour être encore plus à l'aise.

    Perso, je ne roulerais pas en 4 cyclindres aujourd'hui avec une vitesse limitée à 90.

    A+.
    Le Mans, BMW F 800 ST bleue, poignées chauffantes, clignotants blancs, béquille centrale, ordinateur de bord, ABS, top case BMW 

  6. Avatar de wiman
    Localisation
    Le Mans, Sarthe, France.
    Date d'inscription
    avril 2007
    En ligne
    28/12/2009
    Messages
    160 / 0 / 0 / 0
    Bienvenue,

    D'accord avec JB entre le scarver et le F800.
    En revanche, je ne vois pas l'intérêt de repartir sur un CB 600 après un SV ?

    Pour info, j'ai vendu mon SV modèle 2002 55000km 3100 €, donc ça permet d'avoir un petit apport.
    WiMan
    ==F800S SunSet avec tout plein d'options + akra + bulle noire ==
    Essai F800S