Essai BMW F800R par Cécile

Essai de la F800R - le 22/5/2009 - Sans photos ni vidéos, je manquais de temps !

1er tour de la F800R : esthétiquement, pareil que sur les photos. Pour moi c'est un roadster à look un peu crapuleux mais pas trop, par rapport à des machins plus radicaux comme les Buell ou la MT01 par exemple. En gros, dans la ligne des roadsters mid-size. Bref, rien ne me titille particulièrement le regard, et je reste horriblement déçue par le bras oscillant, pas moche, certes, mais tellement moins beau que celui des S et des ST. Le côté mono bras reste sympa, mais c'est bête, je trouve les jantes moins chouettes que celles de ma ST (j'aime pas non plus celles des S, faut dire).
Le petit saute vent fait pas fini, mais au moins j'en prendrai moins dans la poire pendant mon essai.
Bref, dégoûts et des couleurs, il en faut pour tout le monde, mais voilà, je ne suis pas tombée amoureuse de la R sur le plan de l'esthétique.

A l'arrêt : la selle basse me permet d'avoir une bonne pointe d'un côté et rien de l'autre, comme sur la S et la ST. Comme j'ai pris l'habitude de ma ST en selle extrabasse, je préfère procéder à un échange de selle pour l'essai. [je mesure 1m60]
Les commodos : bon, je trouve la mise en route assez facilement, me reste quelques souvenirs de japs'.
Par contre, j'ai plus de mal à me remettre aux clignos, et surtout, je n'ai jamais trouvé le klaxon au bon moment.
En fait, je me suis fait très très vite et très très facilement aux commodos BM et je les trouve finalement super évidents, sauf pour les appels de phare. Donc, les commodos à la japonaise me déçoivent sur la R.
Position sur les cale-pieds : pas trouvé de différence, j'avais pas les bottes mais les Alpinestar Bullet donc peut être cela expliquait-il ceci ?

La ville : un temps d'adaptation pour me faire au guidon, que je trouve moins "facile" que celui de la ST. C'est un guidon de roadster, assez large, pas génial pour se faufiler mais globalement ça passe. Le faux réservoir est plus large que sur les S et ST, du coup pour mes p'tites jambes il est moins confortable à serrer pour les manoeuvres à basse vitesse. Cela étant, je dois dire que c'est venu très vite !
Le réglage des rétros s'est avéré une sinécure, jamais réussi à les positionner correctement pour voir derrière sans voir mes coudes. Et surtout, vibrations en série faisaient que l'image était floue sur autoroute et dès que je montais dans les tours.
Point positif : les rapports plus courts, j'hésite moins entre la 2nde et la 3ème, la moto du coup "broute moins" à 30 - 40 derrière les voitures en 2nde.

L'autoroute : jusqu'à 110, OK. A noter qu'il n'y avait pas de vent. A partir de 110, ma tête balottait gaiement sur le côté, tactactac donc contraction musculaire nécessaire pour maintenir. Et alors, l'horreur absolue, c'était le battement du blouson sur la poitrine ; je dois avoir le sein particulièrement sensible, parce que j'avais juste mon blouson d'été, et que la matière, très légère (mesh) n'est pas très lourde ; mais la douleur était horrible à 130, à 150 je serrais les dents et me tenais les seins de la main gauche .... Au moins, je sais que la moto tient toute seule à cette allure, pas de guidonnages
Retour à 110 ça tombe bien c'est la limite légale dans cette zone ...

Ouf, le calvaire se termine, je quitte l'autoroute pour attaquer les sections grandes courbes en attendant les virolos.
http://maps.google.fr/maps?f=d&sourc...66,0.2211&z=12
Bon, les grandes courbes, passé le 1er temps d'adaptation au guidon, s'avalent au même rythme qu'avec la ST.

Par contre, je constate :
1. un bruit d'échappement fort sympathique, plus sourd et plus bruyant que celui de la ST, qui donne des démangeaisons à la poignée droite histoire de vérifier si ça se confirme. Et ça se confirme !!!
2. l'étagement de la boîte, des rapports, du moteur, je sais pas techniquement ce qu'il faut dire, mais bon, l'effet lui se ressent ! En gros, dès 4000 tours en 2nde, ça pousse et le bruit qui sort ne donne qu'une envie : continuer, continuer, continuer ... 8000 tours à 110 en 2nde, la belle continue à pousser et à délivrer un son plus que sympathique, on se demande pourquoi il y a d'autres vitesses, et pourquoi d'un coup le blouson ne fait plus mal aux seins
3. les épingles : ça passe, j'ai définitivement oublié qu'il y avait une 3ème. Je relance en 2nde, je pile en 2nde, ma qué, c'est que c'est drôlement joueur, ce machin ! pour avoir les mêmes sensations avec la ST, faut que je sois à 6000 tours, mais du coup les vibrations paraissent incongrues, alors que là, elles paraissent juste la réplique normale de la bête à son grondement !
4. le freinage : franc, direct, massif, la fourche ne plonge pas, la bécane reste parfaitement sereine en prise de frein avant, du coup balancer la moto sur l'angle est un régal puisqu'il n'y a pas en contrepoint du freinage et de l'enfoncement de la fourche la remontée qui la rend plus pataude. Du coup, c'est d'autant plus l'éclate d'accélérer fort entre deux virages, d'autant qu'on ne se préoccupe plus de passer les rapports mais bien de freiner fort fort fort à l'entrée. Mmmmhhhhhh
Bon, le confort ... en retrait, certes les réglages sur l'arrière étaient quasi au taquet, mais quand même, elle sautille plus, et je pense que la fourche avant bénéficie au moins d'une huile moins visqueuse, car les retours sur la fourche sont aussi plus "directs". On sent plus la route. Je ne pense pas que la monte en Metzeler M3 joue radicalement sur le confort, donc je pense qu'il y a eu rigidification, d'une manière ou d'une autre, de la fourche.

Allez, demi-tour à Ceyreste, c'est l'heure que je ramène le jouet à son papa.
Banane sous le casque.

Je vérifie deux points :
- le pot ... est d'origine. Rien à voir pourtant avec le son aseptisé et riquiqui de celui des S et ST. Il donne vraiment l'impression que la moto s'exprime.
- le compteur ... oups, reoups ... pourquoi ils ne m'ont rien dit avant ???? La moto n'est pas rodée ... et j'ai tiré joyeusement jusqu'à 8000 tours au moins ....... manque de conscience pro du vendeur, soit de ne pas le signaler (tire pas dedans), soit de ne pas préalablement roder les bécanes (1 week end y suffit !)

Mes trois conclusions :
- Pour un moteur pas rodé et pas libéré, ouah il a du potentiel, le bougre.
- Ne jamais acheter une bécane d'essai ...
- Je dis cash au vendeur que quand il me fournit une ST avec la fourche de la R, son moteur et son étagement de boîte, je signe direct.
(comment ça je veux le beurre, le luc de la crémière et le sourire du mari cocu ???)

A noter : si vous voulez plus d'infos sur les F800R, ou S, ou ST, ou GS : http://www.f800riders.org cliquer sur le drapeau français pour accéder directement à la partie française du forum.

Caractéristiques techniques : (http://www.bikez.com/motorcycles/bmw_f_800_r_2009.php)

General information
Model: BMW F 800 R
Year: 2009
Category: Sport
Rating: 60.1 out of 100. Show full rating and compare with other bikes
Engine and transmission
Displacement: 798.00 ccm (48.69 cubic inches)
Engine type: Twin, four-stroke
Power: 87.00 HP (63.5 kW)) @ 8000 RPM
Torque: 86.00 Nm (8.8 kgf-m or 63.4 ft.lbs) @ 6000 RPM
Top speed: 200.0 km/h (124.3 mph)
Compression: 12.0:1
Bore x stroke: 82.0 x 75.6 mm (3.2 x 3.0 inches)
Valves per cylinder: 4
Fuel system: Injection. Electronic intake pipe injection / digital engine management (BMS-K)
Fuel control: DOHC
Lubrication system: Dry sump
Cooling system: Liquid
Gearbox: 6-speed
Transmission type,
final drive:
Belt
Clutch: Multiple-disc clutch in oil bath, mechanically operated
Fuel consumption: 3.40 litres/100 km (29.4 km/l or 69.18 mpg)
Greenhouse gases: 78.9 CO2 g/km. (CO2 - Carbon dioxide emission)
Exhaust system: Closed-loop 3-way catalytic converter, emission standard EU-3
Chassis, suspension, brakes and wheels
Frame type: Bridge-type aluminium frame, load-bearing engine
Rake (fork angle): 25.8°
Trail: 95 mm (3.7 inches)
Front suspension: Telescopic fork, Ø 43 mm
Front suspension travel: 125 mm (4.9 inches)
Rear suspension: Cast aluminium single-sided swing arm with eccentric adjustment for rear axle, central spring strut, spring pre-load hydraulically adjustable (continuously variable) at handwheel, rebound damping adjustable
Rear suspension travel: 125 mm (4.9 inches)
Front tyre dimensions: 120/70-ZR17
Rear tyre dimensions: 180/55-ZR17
Front brakes: Double disc. Optional ABS
Front brakes diameter: 320 mm (12.6 inches)
Rear brakes: Single disc. Optional ABS
Rear brakes diameter: 265 mm (10.4 inches)
Physical measures and capacities
Dry weight: 177.0 kg (390.2 pounds)
Weight incl. oil, gas, etc: 199.0 kg (438.7 pounds)
Power/weight ratio: 0.4915 HP/kg
Seat height: 775 mm (30.5 inches) If adjustable, lowest setting.
Alternate seat height: 825 mm (32.5 inches) If adjustable, highest setting.
Overall height: 1,160 mm (45.7 inches)
Overall length: 2,145 mm (84.4 inches)
Overall width: 905 mm (35.6 inches)
Wheelbase: 1,466 mm (57.7 inches)
Fuel capacity: 16.00 litres (4.23 gallons)
Reserve fuel capacity: 2.00 litres (0.53 gallons)
Other specifications
Starter: Electric
Color options: White aluminium metallic matt, Orange, white/black
http://www.bikez.com/motorcycles/bmw_f_800_r_2009.php

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site